√Čoliennes dans un vignoble ou un verger

[TITRE : Protection des cultures horticoles – Canons effaroucheurs et éoliennes : Éoliennes dans un vignoble ou un verger]

[Hugh Fraser, ingénieur agricole, se trouve dehors, dans un cadre rural. Il se présente à la caméra et annonce le sujet de la vidéo. Par la suite, on voit des images d’éoliennes dans des vignobles et des vergers, accompagnées de sa voix hors champ.]

HUGH FRASER >> Bonjour, je suis Hugh Fraser, ingénieur agricole au gouvernement de l’Ontario. Dans cette partie, vous verrez comment une éolienne peut protéger les récoltes d’un vignoble ou d’un verger des dommages dus au froid.

Quand les températures des tissus végétaux glissent en deçà de certaines valeurs critiques, les cultures vivaces délicates comme les vignes et les fruits peuvent subir des dommages irréversibles, qui entraînent le dysfonctionnement, voire la mort, de leurs cellules. Les éoliennes sont de grands ventilateurs fixes mus par un moteur. Durant les fortes inversions de température, elles rabattent vers le sol la couche d’air chaud qui s’est formée au-dessus du verger, réchauffant ainsi l’air au ras des plants tout en chassant l’air froid.

Les éoliennes fonctionnent habituellement seulement la nuit, entre minuit et l’aube, de sorte que très peu de gens les voient à l’œuvre. En voici une qui fonctionne en plein jour. Vous pouvez voir les feuilles de vigne qui s’agitent sous l’effet de l’air déplacé par l’éolienne, qui balaie le vignoble.

Les éoliennes fonctionnent un peu comme les ventilateurs de plancher rotatifs, qui couvrent toutes les directions. Une éolienne protège une zone de 4 à 6 hectares, selon la topographie, la forme du champ, l’intensité de l’inversion de température et le moment de l’année.

Souvent, le bruit que font les éoliennes gêne les voisins. Ces machines ont besoin d’un moteur puissant et de longues pales pour déplacer l’air sur une longue distance, et il est difficile de rendre ces pièces plus silencieuses. De plus, les éoliennes fonctionnent principalement la nuit, quand la majorité des gens dorment.

En adoptant des pratiques exemplaires de gestion, on peut grandement diminuer les plaintes liées à la pollution sonore. Érigez les éoliennes aussi loin que possible des habitations voisines, et pas à moins de 125 mètres. Fiez-vous aux prévisions météorologiques locales les plus précises et surveillez en temps réel la température de l’air au ras des plants ainsi que la vitesse du vent, afin de n’utiliser l’éolienne que lorsque c’est nécessaire et utile.

Réglez l’éolienne pour qu’elle démarre lorsque l’air atteint une température aussi près que possible des valeurs critiques définies. Ces températures sont de 2 à 3 °C pour le gel printanier et de 1 à 2 °C pour le gel automnal; pour le froid hivernal, consultez les données récentes sur la rusticité des bourgeons, tirées d’essais locaux sur le gel.

Ne faites pas fonctionner l’éolienne si les vents dépassent de beaucoup 7 km/h, car il est peu probable qu’il y ait une forte inversion de température ou une couche d’air plus doux au-dessus de la culture.

[Hugh Fraser parle avec quelqu’un dont la maison se trouve à proximité d’une éolienne.]

HUGH FRASER >> Entretenez-vous avec vos voisins immédiats. Expliquez-leur pourquoi vous avez besoin des éoliennes, et proposez-leur de les avertir de la mise en marche possible du système. Pendant certaines nuits cruciales, les éoliennes peuvent sauver vos récoltes. Elles sont donc devenues des outils essentiels au succès de la production viticole et fruitière.

[Hugh Fraser réapparaît à l’écran dans le cadre rural initial.]

HUGH FRASER >> Pour en savoir plus sur les éoliennes, visitez notre site Web ou appelez-nous.

[TITRE : Fiche technique : Des éoliennes pour protéger du froid les cultures horticoles  sur www.ontario.ca; Téléphone : 1 877 424-1300]